Foire aux questions

Parce que le compostage domestique ne permet pas de valoriser l’ensemble des résidus de table. En effet, certaines matières sont bannies du compostage domestique, par exemple, les produits laitiers, les viandes et les poissons. Par contre, ces mêmes matières sont acceptées dans le bac vert pour matières organiques.

De plus, le bac roulant peut vous être utile pour les surplus de matières compostables (feuilles mortes, pelouse, tailles de haie, etc.), notamment lors de vos travaux de jardinage et il est à noter qu’il n’est pas nécessaire de couper vos résidus en petits morceaux comme pour le compostage domestique.

Enfin, il faut considérer que l'hiver, le bac brun sera plus facilement accessible que le composteur au fond du terrain. Le temps est donc venu de complémenter l’utilisation, toujours pertinente, du composteur domestique. La collecte porte à porte par le biais du bac brun demeure, à ce jour, la seule option permettant la valorisation de toutes les matières organiques.

La réduction de la fréquence de collecte est un incitatif majeur pour participer à la collecte des matières compostables, car près de la moitié du contenu d'une poubelle normale est composée de matières compostables (45 %). Donc, si toutes les matières compostables vont dans le bac brun, il ne reste plus que la moitié des ordures.

Si l'on participe correctement au recyclage et au compostage, il ne reste plus beaucoup d'ordures ménagères. Les matières compostables qui génèrent les principales odeurs sont ramassées toutes les semaines lorsqu'elles sont placées dans le bac brun.

En raison de l’impact négatif sur la qualité du compost produit (contamination) et sur l’efficacité des opérations de tamisage, l’utilisation de sacs de plastique, incluant les sacs compostables et biodégradables, est interdite. 

Ils nécessitent plus de temps que le processus de compostage régulier, et contaminent donc le produit fini. Cela s'applique également pour la vaisselle compostable. Pour ce qui est des sacs oxo-dégradables, ils sont en réalité formés de microparticules de plastique, dont seul le liant se dégrade à la lumière.

Les couches jetables ne sont pas acceptées dans le bac brun parce qu'elles contiennent du plastique. Afin de diminuer le risque d'odeurs, surtout l'été, voici quelques conseils :

  • Prenez soin de bien refermer les couches avec des attaches. Placez-les ensuite dans des sacs de plastique que vous pourrez fermer de façon assez étanche avant de les placer dans vos contenants d'ordures.
  • Jetez le contenu « solide » des couches dans les toilettes avant de les mettre aux ordures.
  • Utilisez des compacteurs à couches jetables qui les boudinent et permettent de réduire les volumes et les odeurs.
  • Vous pouvez aussi utiliser des couches lavables.

Il ne dégagera pas plus d’odeurs que le faisait votre bac vert (bac à déchets). Toutefois, si vous souhaitez éviter les mauvaises odeurs, nous vous suggérons d'utiliser les sacs de papier, la technique de la papillote ou la technique de la lasagne.

À la plateforme de compostage de la MRC d’Abitibi située au 5311, route 395 Nord, Amos. L’accès au site est réservé aux camions à vidange et autres équipements (autorisation écrite requise) et passe par l’écocentre de la Ville d’Amos.

Oui. Pour en savoir davantage sur le coût et la façon de procéder, communiquez avec votre municipalité ou votre fournisseur de services si vous êtes un commerce situé sur le territoire de la ville d’Amos.

Pour éviter d’avoir à vous procurer un deuxième bac brun, vous pouvez apporter vos surplus de résidus verts à votre écocentre. Informez-vous auprès de votre municipalité.

Le compostage se fait sur une base volontaire. Si vous ne voulez pas participer à cette collecte, vous devez tout de même entreposer le bac brun sans avoir à l'utiliser. Il faut toutefois savoir que le succès du programme repose sur la participation de tout un chacun.

Oui. Cependant, les immeubles de 5 logements et moins seront priorisés dans un premier temps. Les immeubles de 6 logements et plus seront intégrés ultérieurement. Au moment venu, des informations vous seront communiqués

Tout propriétaire intéressé à participer à la collecte des matières organiques est invité à communiquer avec sa municipalité.

Le compost mature sera tamisé puis redistribué gratuitement aux municipalités. Une portion du compost produit vous sera également redistribuée en remerciement pour vos efforts !

Les commerces seront bien sûr encouragés à utiliser un bac brun. Pour en savoir davantage sur la façon de procéder, communiquez avec votre municipalité.

Pour le savoir, communiquez avec votre municipalité.

Communiquez avec votre municipalité.

Le bac de 240 litres est le format minimal pour procéder à une collecte mécanique, telle que celle effectuée par notre entrepreneur (les pinces du camion ne peuvent soulever un bac plus petit). De plus, les bacs plus gros sont plus résistants et moins facilement renversés par le vent et les animaux. Son plus grand volume permettra également de recueillir une partie des résidus de jardin et autres résidus verts. Si, au contraire, vous manquez d’espace dans votre bac brun, contactez votre municipalité.

Le bac brun est un complément à votre composteur domestique. Il permet de valoriser certaines matières que votre composteur domestique ne peut traiter efficacement :

  • Viandes et os
  • Poissons, crustacées
  • Huile et gras
  • Produits sucrés
  • Feuilles de rhubarbe
  • Plantes d’intérieur
  • Cendre de bois et chaux
  • Excréments d’animaux
  • Fibres sanitaires : serviettes de table, papiers essuis-tout, papiers mouchoirs
  • Papiers et cartons souillés d’aliments : assiettes de carton, boîtes de pizza, sachets en papier et autres 
  • Mauvaise herbe montée en graine 

Consultez l'onglet Trucs et astuces pour voir comment, facilement, éviter ces petits désagréments. Le plus important est de sortir son bac à chaque collecte même s'il contient peu de matières, surtout en période estivale.

Votre municipalité pourrait être propriétaire du bac brun. Dans ce cas, le bac doit demeurer à votre adresse initiale. Pour en savoir davantage, communiquez avec votre municipalité.

Les sacs sont généralement disponibles dans les magasins de grande surface. Vous pouvez également utiliser le truc de la papilotte ou fabriquer vous-même votre sac de papier. Pour en savoir davantage, consultez l'onglet Trucs et astuces.

Mettre le bac brun au chemin la semaine précédant votre départ, puis le nettoyer et le laisser vide jusqu’à votre retour. Vous pouvez accumuler vos matières au congélateur ou au réfrigérateur entre la collecte et la date de votre départ, au besoin. En été, des problèmes d’odeurs et de mouches risquent de se développer si le bac est laissé à la chaleur trop longtemps sans être vidé.

Les matières collectées seront transportées jusqu’à la plateforme de compostage de la MRC d’Abitibi située à proximité du lieu d'enfouissement technique de la Ville d'Amos. Les matières issues du bac brun y sont mélangées avec des résidus de bois et autres résidus verts, puis empilées, à l’extérieur, en andains. Ces andains sont retournés fréquemment, ce qui accélère le processus de décomposition et leur permet d’atteindre une température suffisamment élevée pour détruire les graines de mauvaises herbes et pathogènes. Le compost mature sera ensuite tamisé puis redistribué gratuitement aux municipalités. Une portion du compost produit vous sera également redistribuée en remerciement pour vos efforts.